Oreiller de soutien et de confort

Les oreillers servent à maintenir le haut du corps en alignement pendant le sommeil, soulageant ainsi la pression et équilibrant les points du corps. L’oreiller doit s’ajuster à la forme, aux courbes et à la position de sommeil uniques et atténuer les points de pression.

Le support d’oreiller est crucial pour les problèmes de colonne vertébrale

Pour les personnes souffrant de troubles de la colonne vertébrale, le type de soutien approprié peut être particulièrement important pour aider la colonne vertébrale à se reposer confortablement. Un sommeil suffisant et réparateur est l’occasion pour le corps de se soigner des difficultés posturales, physiques et nerveuses de la journée.

Le remplissage des oreillers varie selon le niveau de soutien. La plupart des oreillers en duvet ou en plumes offrent peu de soutien structurel par rapport à des oreillers remplis de matériaux plus fermes.

Une étude de recherche a comparé le soutien fourni par 3 types d’oreillers différents:

  • Coussin orthopédique en forme de rouleau rempli de capsules en polypropylène
  • Oreiller en mousse à mémoire de forme en polyuréthane
  • Un oreiller en plumes composé à 100% de duvet d’oie.

L’oreiller orthopédique s’est avéré être le meilleur pour l’alignement de la colonne vertébrale et l’oreiller en plumes a été le pire. 1

Bien que la recherche puisse être utile, le confort et le soutien individuels devraient être le facteur décisif. Essayer un oreiller pendant une semaine devrait suffire pour décider s’il est bénéfique ou non.

Alignement de la hauteur de l’oreiller avec la position de sommeil et la taille du corps

Le cou humain se courbe légèrement vers l’avant (afin de supporter le poids de la tête lorsqu’il est debout), et il est important de maintenir cette courbe en position de repos.

Si l’oreiller est trop haut lorsque vous dormez sur le côté ou sur le dos, le cou est plié anormalement vers l’avant ou sur le côté, ce qui provoque une fatigue musculaire à l’arrière du cou et des épaules. Ce type de position peut également provoquer un rétrécissement du tuyau d’aération, entraînant une obstruction de la respiration et parfois un ronflement pouvant nuire au sommeil. Inversement, si la hauteur de l’oreiller est trop basse, les muscles du cou peuvent être sollicités.

La taille du corps et les préférences sont susceptibles d’influencer la taille de l’oreiller, mais généralement, l’oreiller doit conserver une hauteur de 4 à 6 pouces pour soutenir la tête et le cou (et les épaules lorsqu’il est allongé sur le dos). Une petite étude de recherche comparant trois hauteurs d’oreiller en mousse a révélé qu’une hauteur d’oreiller d’environ 4 pouces offrait le meilleur alignement de la colonne vertébrale et un plus grand confort, entraînant une activité musculaire minimale. 2

Le choix du type d’oreiller qui fonctionne le mieux dépend souvent de la position de sommeil. Les oreillers pour chaque type de position de sommeil sont décrits à la page suivante.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*