Les différents caractéristiques pour choisir son oreiller ?

Il est vrai qu’un bon oreiller permet de bien dormir. Il vous donne l’impression de passer la nuit dans les bras de Morphée.   En plus, au réveil vous n’aurai pas mal au cou ni au dos. Mais, face à toutes sorte de coussins disponibles, comment procéder pour choisir le bon ? Nous allons vous orienter en vous proposant certains conseils et astuces.

Pourquoi choisir un bon oreiller ?

De la même manière que vous choisissez avec soins votre sommier et matelas, ainsi vous devez procéder pour choisir votre oreiller. L’oreiller est aussi un accessoire nécessaire de votre literie pour un bon sommeil. S’il ne répond pas parfaitement à vos besoins, vous ne bénéficierai pas d’un bon sommeil. Vous pourrez vous réveillez avec les maux de dos, d’épaules ou de la nuque. Il vous faut alors :
– Déterminer vos préférences en termes de fermeté. Cela dépendra de la manière dont vous dormez (sur le dos, sur le ventre ou sur le côté)
– Opter pour des contributions spécifiques (coussin ergonomique pour les personnes souffrant régulièrement de douleurs dorsales ou cervicales, oreiller anti-ronflement, etc.).

Dormir sans oreiller ?

Il y a très peu de personnes qui peuvent dormir sans le confort d’un oreiller. Il est donc important car il permet un bon alignement de la tête avec la colonne vertébrale. Peu importe votre habitude de sommeil (sur le dos, sur le côté, sur le ventre), les spécialistes recommandent d’avoir un oreiller. Il vous suffit seulement de faire le choix en tenant compte de votre position de sommeil.

Oreiller ou traversin ?

Opter pour un oreiller ou un traversin dépendra de vos désirs et besoins. L’oreiller est plus ferme qu’un traversin. Néanmoins, si le traversin est bien choisi, il offre le même confort qu’un oreiller.
Le conseil Guide Literie : si vous optez pour un traversin et que vous êtes deux dans le lit, pensez à prendre un modèle de la même taille que votre matelas, pour éviter que l’un des membres du couple ne se retrouve directement la tête sur le matelas pendant la nuit !

                                                         VOIR NOTRE COMPARATEUR

Comment choisir le niveau de fermeté ?

Attention ! Ne confondez pas la fermeté du coussin avec son épaisseur. On croit souvent que, plus il est gonflé, plus il est douillet. Sachez que la fermeté dépend du garnissage et de la densité.

L’oreiller ferme :

Il maintientbien la tête et la nuque. Il est reconnu comme étant l’idéal pour les personnes qui dorment sur le dos.

L’oreiller à fermeté moyenne (ou médium) :

Tout comme l’oreiller ferme, il offre aussi un bon maintien de la nuque et de la tête. Mais sa particularité est qu’il est souple. Il convient à ceux qui dorment sur le côté ou sur le dos.

 

Le coussin moelleux :

Il est adéquat pour ceux qui souhaitent un soutien moelleux et également recommandé personnes qui dorment sur le ventre.

L’oreiller ergonomique, en mousse à mémoire de forme ou en latex :

Il est d’une forme creusée au centre. Cette forme lui confère un bon soutien de la nuque, la tête et le buste pour certains modèles (Tempur Ombracio, par exemple, particulièrement adapté à ceux qui dorment sur le ventre en enlaçant leur oreiller). Le coussin ergonomique s’adapte à ceux qui dorment sur le côté. Il leur préserve du phénomène de cou cassé.

Quel garnissage choisir : naturel ou synthétique ?

Le choix de l’oreiller doit se faire en fonction du garnissage car sa durée de vie et confort en dépendent.

A base de duvet et de plumettes d’oie ou de canard :

Les oreillers naturels sont d’une souplesse incomparable et suivent vos mouvements durant votre sommeil. En plus, ils procurent un agréable confort thermique. En effet, en hiver ils sont chauds mais restent frais l’été. Les oreillers en duvet et plumes conviennent aux personnes qui transpirent beaucoup durant leur sommeil. Ils absorbent parfaitement l’humidité.

Bon à savoir : il est souvent dit que les oreillers naturels provoquent de l’allergie. Mais de nos jours, on peut laver et stériliser le garnissage. Cela évite le développement des bestioles donc il convient à tous les dormeurs.

Plus sa densité en duvet ou en plumettes est élevé ainsi sera meilleur sa fermeté et sa résilience (la capacité à reprendre sa forme originelle). Toutefois, si vous désirez une sensation moelleux et un oreiller très gonflant, optez pour un oreiller naturel avec plus de duvet. En revanche, si vous voulez un oreiller ferme, choisissez celui avec plus de plumes.

L’oreiller en latex :

Attention : on peut introduire l’oreiller en latex dans la catégorie des oreillers naturels. En fait, un oreiller en 100% latex est naturel par contre si le latex est mélangé avec du polyuréthane, il est alors synthétique.
En effet, l’oreiller en latex a plusieurs avantages. Sa structure alvéolée lui confère une grande souplesse. En plus, il est très élastique, durable et aéré. Il convient parfaitement à ceux qui suent durant la nuit ou qui ont souvent mal à la nuque.

L’oreiller synthétique :

On distingue plusieurs garnissages synthétiques tels que la mousse, mousse à mémoire de forme, polyester, fibres creuses siliconées etc. Toutefois, sachez que toute cette variété d’oreiller ne procure pas le même confort.
Les oreillers synthétiques présentent beaucoup d’atouts. Ils sont faciles à laver et grâce au traitement subit, ils sont hypoallergiques et moelleux. En revanche, ils ne sont pas durables car ils s’affaissent vite.

Bon à savoir :

L’enveloppe des oreillers

L’enveloppe de l’oreiller n’est pas à négliger. L’enveloppe n’ajoute rien de particulier à l’oreiller mais il contribue à son hygiène et à son entretien. Il est préférable de choisir des modèles déhoussables car ils sont simples à laver en machine. Ainsi, si vous êtes de ceux qui transpirent beaucoup, optez pour des matériaux tels que les fibres végétales ou coton.

Les formes des oreillers

Sachez que le traversin a toujours la forme d’un tube alors que le coussin peut être carré ou soit rectangulaire. L’oreiller rectangulaire quant à lui prend moins de place que le carré. Toutefois, le rectangulaire offre plus de largeur. Ainsi, même si vous bougez, vous resterez encore sur votre oreiller.

Oreiller gonflant ou plat ?

L’oreiller le plus utilisé est le gonflant car il est plus confortable que l’oreiller plat. Pour cela, l’oreiller gonflant est notamment conseillé aux personnes qui se couchent sur le côté. En effet, il permet de garder l’alignement avec la colonne vertébrale. Il convient aussi pour ceux qui aiment lire, regarder la télévision ou prendre le petit déjeuner dans leur lit.
L’oreiller plat quant à lui est idéal pour ceux qui se couchent sur le dos car il permet de ne pas baisser le menton sur la poitrine. Ainsi, vous éviter le mal de dos au réveil.

Comment choisir un oreiller pour enfant ?

Selon les spécialistes, il faut éviter d’acheter un oreiller à votre enfant qui a moins de 2 ans. En revanche, si votre enfant à 2 ans ou plus, optez pour des modèles extra-plats lors de son premier enfance et souples par la suite. Ainsi, vous ne risquez pas de blesser son dos en pleine croissance.
Sachez que, les enfants suent beaucoup, il est donc recommandé d’optez pour des coussins déhoussables ou qui se lavent en machine.

Pour finir, nous allons vous donner une astuce qui vous permettra de bien dormir sur votre oreiller. Si vous avez du mal à dormir profondément, vaporisez votre oreiller d’un cocktail d’huiles essentielles. Cela vous permettra de vous détendre et s’endormir facilement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*