Comment bien choisir son oreiller

Il est évident que l’oreiller est un accessoire complémentaire qui contribue à obtenir un bon sommeil.

Il permet d’éviter les douleurs dans la nuque, le cou, les épaules et aussi une position incommode de la colonne vertébrale. Pour cela, le choix d’oreiller se fait selon les critères suivants:

  1. Le confort souhaité : ferme, medium, moelleux, ergonomique
  2. Votre position de dormir : sur le ventre, le côté, le dos.
  3. Des traitements spécifiques.

Bon à savoir !

Pour profiter tout le temps du confort d’un oreiller, il faut les changer au plus tard tous les deux ans et idéalement tous les 6 mois.

Pour des raisons de sécurité, il faut éviter d’utiliser les oreillers et les traversins pour les enfants de moins de 18 mois. Pour les enfants de plus de 18 mois, il est conseillé d’opter pour un oreiller en fibre synthétiques. Il est plus léger, d’un garnissage moelleux et qui évacue bien la transpiration. Son entretien est aussi facile. Il ne provoque pas d’allergie, donc plus sain pour les enfants qui ne sont pas allergiques.

Le confort :

Grace à l’indice de confort que possèdent les oreillers, vous pouvez facilement faire votre choix.

  • Ferme : il est adéquat pour ceux qui se couchent sur le dos. Il soutient bien la tête et la nuque.
  • Medium : il est un peu souple et convient pour ceux qui se couchent sur le dos ou sur le côté. Il soutient bien la tête et la nuque.
  • Moelleux : Il est très moelleux et idéal pour ceux qui se couchent sur le ventre.
  • Ergonomique : il est bon pour soutenir correctement le cou et le dos. Ainsi, il permet aux muscles de se détendre totalement. Il est efficace pour ceux qui se couchent sur le dos et le côté.

Comment dormez-vous ?

Vous dormez sur le dos ? Il vous faut alors maintenir le bon alignement de votre tête avec la colonne vertébrale. Evitez d’utiliser un oreiller trop volumineux. Cela pourrait créer une courbature et une tension dans le corps. Pour cette position, il est conseillé un oreiller de confort ferme, medium ou ergonomique

Vous dormez sur le côté ? Il vous est alors nécessaire d’avoir un oreiller. Il préserve l’équilibre durant le sommeil et un bon alignement entre le cou et la colonne vertébrale. Pour cette position, il est recommandé un oreiller de confort medium ou ergonomique.

Vous dormez sur le ventre ? Il parait que ce n’est pas une bonne position. Veillez alors au choix de l’oreiller pour éviter les courbatures. Il vous est conseillé un oreiller de confort moelleux ou soit les oreillers en duvet.

Vous ne savez pas ou vous bougez beaucoup ? Choisissez dans ce cas, au moins deux oreillers qui pourront servir pour plusieurs positions ou soit un oreiller au confort medium.

Optez pour un oreiller ergonomique :

 

Il a pour caractéristique à soutenir au poids de la tête, le cou et le dos grâce à sa forme qui comble la courbe de la nuque. De cette manière, votre corps se relâche plus aisément. Il convient pour ceux qui ressentent les maux de dos et de nuque au réveil.

En effet, si vous êtes habitué à un oreiller classique, il vous prendra quelques temps avant de vous habituer à un oreiller ergonomique.

 

Il existe 2 types d’oreillers ergonomiques :

  • Avec un garnissage en latex 100% naturel : il est d’une structure alvéolaire bien aérée et perforée. Cet oreiller procure un soutien de tous les côtés et une protection antibactérienne et antiallergique. Il est hygiénique, ne se déforme pas et idéal pour un bon sommeil et réparateur.
  • A base de mousse viscoélastique hypoallergénique et micro-aérée : cet oreiller convient pour le mal de dos et offre un grand relâchement musculaire en soutenant la forme de la tête et de la nuque.

Le traversin

 

À la place d’un oreiller, on peut utiliser un traversin. C’est un bon soutient des vertèbres cervicales. Il est alors nécessaire de faire minutieusement le choix. Sachez qu’un traversin s’étend dans toute la largeur du lit. Il est alors recommandé de l’ajuster à la taille de votre matelas.

Il est évident que vous préférerez plus un traversin ferme qu’un traversin moelleux car il soutient bien les vertèbres.

 

Les sous-taies :

La sous-taie est une excellente protection de vos oreillers. Elles sont hygiéniques et empêche la transpiration nocturne d’atteindre votre oreiller. La transpiration peut finir par l’abimer.

Ainsi, grâce à une sous-taie, vous laverez moins votre oreiller et ce dernier conservera tout son gonflant. Elle le rend durable. La sous-taie restaure et assure un confort anti acariens ou imperméable perspirant. Pour ceux qui transpirent peu, il faut une sous-taie en coton.

 

 

 

Le garnissage

A l’exemple des couettes, on distingue des oreillers de garnissage en plumes,  duvet et aussi en synthétique.

Le garnissage à base de plumes, de duvet d’oie ou de canard est naturellement souple. Il suit vos mouvements durant la nuit. De plus il absorbe et élimine correctement l’humidité pendant la nuit.

Si vous désirez accroitre la fermeté de votre oreiller, optez pour les plumes et plumettes. Choisissez le duvet car il confère à l’oreiller une résilience, douceur et gonflement. Il convient pour ceux qui se couchent sur le ventre. Ainsi, beaucoup de duvet rend l’oreiller plus gonflant et douillet.

Pour que votre oreiller conserve longtemps son gonflant et la qualité de son garnissage, nous vous recommandons de le secouer quotidiennement.

Les avantages : Confort, Bien-être, Durable, Gonflant, Grand, Douillet, Sain, Absorption efficace et Elimination de la transpiration.

  • Le garnissage synthétique est constitué de fibres creuses siliconées de haute qualité. Il en existe également dans certains produits reconnus pour leur gonflant tels que Hollofil, Quallofil, Cliniguard, Isolane, Thermoloft, Actiwarm…

Les avantages : Sain, Gonflant, Hygiénique, Anallergique, Respirant, Facile à entretenir, Nombreux traitement au choix.

Les récentes nouveautés sont les oreillers à mémoire de forme. Ils sont réalisés à partir de mousse viscoélastique. Leur particularité est qu’ils reprennent leur forme initiale à chaque mouvement. Ils offrent une bonne adaptation morphologique et une répartition des points de compression. Ils sont principalement aimés par ceux qui ont régulièrement mal au dos ou au cervicales.

Le latex a aussi une appréciation chez les oreillers. Grace à sa structure alvéolaire aérée et perforée, il maintient correctement le corps. Il est très souple, d’une tonicité incomparable et bien aéré durant la nuit.

Tous nos articles «garnis» sont conformes au décret français n°2000-164 du 23 février 2000 relatif à la sécurité : non allumable à la cigarette, et normes d’hygiène NF EN 1164 et NF EN 1884.

L’enveloppe

Très souvent, on ignore l’importance de l’enveloppe. Elle offre plusieurs traitements qui contribuent au confort de vos nuits.La viscose est conseillée pour ceux qui transpirent beaucoup la nuit. En effet, elle est douce au toucher, légère et fait bien circuler l’air.

Le coton est plus traditionnel. Il permet une bonne aération et très simple à entretenir. Il sèche très rapidement.

L’enveloppe de l’oreiller qui est constitué de fibres végétales Tencel® ou Lyocell® offre de la douceur. Grace à la présence de nanofibrilles dans sa composition, elle a une excellente capacité d’absorption. Elle aide aussi à une régulation thermique supérieure ainsi qu’à l’élimination parfaite de l’humidité et offre un confort sec.

La microfibre Coolmax® élimine facilement l’humidité grâce à des fibres multicanal qui augmentent la ventilation de l’enveloppe pour un confort anti transpirant.

Une enveloppe bouclette, quant à elle vous fera profiter d’un confort ultra absorbant.

 

L’entretien

Pour conserver durablement le gonflant et la qualité du garnissage d’un oreiller, il vous faudra le secouer quotidiennement.

Tous les oreillers peuvent être lavés à la machine (40° pour un oreiller plumes et duvet et 60° pour le synthétique).

En ce qui concerne les oreillers garnis de mousse, nous vous recommandons de laver leur housse amovible en machine et de nettoyer la mousse à l’aide d’un chiffon humide et si possible avec un peu de savon détacheur.

Astuces :

  • Pour laver votre oreiller garni en plumes et/ou duvet, mettez quelques balles de tennis dans le tambour de la machine pour garder durablement son gonflant.
  • Une bonne aération quotidienne de la chambre reste une bonne option et nécessaire pour garder plus longtemps votre oreiller. En effet, les acariens et certaines bactéries sont tuées au contact direct de la lumière du jour et à des températures inférieures à 15°C.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*